Bachelorette

BACHELORETTE

C’est l’histoire d’un Bridemaids raté…

Encore une fois on nous ressort un film sur un mariage et de trois meilleures amies qui tentent de ne pas faire foirer cette festivité. À mi-chemin entre Bridemaids (Mes Meilleures Amies, excellent) et The Hangover (Very Bad Trip), ce film se plante totalement. Pas vraiment drôle pour un sou et tellement ennuyant. Entre une Kirsten Dunst détestable et une Lizzy Caplan à côté de la plaque en jeune femme mi-paumée mi-romantique, notre esprit se perd, ailleurs, dans la salle, on prend le couloir, et la sortie ça y est on y est !

Du côté des mecs, on se demande ce que James Marsden fait ici, tout autant qu’Adam Scott, qui n’a pas non-plus de chance sur le grand écran (après le très mitigé Friends with Kids). Pour ce qui est de Rebel Wilson, on regrette son rôle de coloc dégueulasse dans Mes Meilleures Amies.

Pour conclure : si ce n’est pas du Kristen Wiig, c’est du toc !

Publicités

Skyfall

SKYFALL

C’est l’histoire d’une franchise boostée et sublimée.

Pour une fois, je vais cacher mon commentaire pour ne pas gâcher le plaisir des gens qui n’ont pas encore vu ce film. Franchement, il mérite tout simplement d’aller le voir car le tout est très bien emballé. Un très bon James Bond ! La suite plus bas !

Bon, premièrement je dois avouer que je suis très fan de Daniel Craig et du style qu’il a donné à ce nouveau Bond. Un Bond remasterisé, revisité et boosté à la testostérone et même ultra classe. Je ne vais pas non plus faire tout un foin de ses muscles d’acier et de ses yeux bleus océan qui me font totalement fondre, mais j’aurais pu ! Donc, dans ce nouvel opus, on retrouve tout d’abord Bond aux trousses d’un nouveau terroriste dans le bazar d’Istanbul. Et là, une agent black, fraichement promue sans aucun doute le touche à la poitrine par inadvertance, inattention. Et là BAM, la fin de Bond, générique Adèle aux platines. Très beau générique comme à l’accoutumée par ailleurs. Mais le secret de SKYFALL réside ailleurs, en effet les bonnes doses d’action parsemées dans cet opus en font un des meilleurs James Bond. Les clins d’oeil aux précédents chapitres sont aussi là, dont cette magnifique Aston Martin en photo plus haut (oui à côté de ce magnifique Bond… OK j’arrête…). Le suspens est aussi au rendez-vous et je trouve que c’est plutôt important dans un film de ce genre.

On retrouve Javier Bardem, incarnant le grand méchant de ce film, qui cherche à tout prix à détruire M (Judi Dench, fidèle au post) et il est plutôt convaincu et convainquant. Un méchant puissant et dérangé comme on les aime ! En général, dans ses rôles il est plutôt bon. Rappelez-vous de Vicky Christina Barcelona. D’un autre côté, la musique aussi joue un rôle important et primordial dans ce film. Et la patte de Thomas Newman (Le Monde de Nemo, Wall E) se marie à merveille avec l’univers Bondien. L’humour lui aussi est au rendez-vous surtout avec la répartie de 007.

Enfin, à l’issue de ce film que peut on en déduire ? Qu’ils voudront redonner un nouveau souffle à la saga en remplaçant M qui a été remplacée par Ralph Fiennes, mais ça peut aussi vouloir dire un nouveau Bond. Qui pourrait le remplacer ? Jude Law ? Michael Fassbender ? Mon avis penche plutôt pour ce dernier très sincèrement. On verra bien dans le futur !

En conclusion, SKYFALL est un Bond dans la lignée de Casino Royale, c’est à dire un futur classique. Daniel Craig supporte à merveille le rôle de l’homme le plus classe du monde, et pour notre plus grand plaisir !

AHS >> S02E01

AMERICAN HORROR STORY : ASYLUM

On rembobine, on prend les mêmes et … ON LES TRANSFORME TOTALEMENT. Exit la maison hantée par de nombreux fantômes et bonjour l’asile psychiatrique totalement macabre. Lorsqu’on pensait avoir touché le fond du lugubre et du glauque, voilà que M. Murphy frappe encore plus fort ! Avec le premier épisode, les bases sont posées et nous laisse penser que cette série est vraiment une des meilleures de sa génération. Un nouveau Golden Globe pour Jessica Lange ?En tout cas l’unique à nous proposer une toute nouvelle histoire. La suite est à surligner…

On ouvre cette nouvelle saison avec Adam Levine, celui qui devait être la bonne surprise de cette nouvelle saison. Et là, BAM on lui coupe un bras déjà. Ben merde, on va le voir toute cette saison sur un lit d’hôpital. C’est pas demain la veille qu’on le verra en débardeur MERDE ! Bref, passons. On retrouve nos acteurs préférés également: Evan Peter qui, comme d’accoutumée incarne le grand malade de cette saison. Pas totalement cinglé, il semble avoir été enlevé par des aliens, tout comme sa compagne qui a apparemment disparu. Il aurait également une espèce de puce inoculée suite à cette rencontre du quatrième type. Le médecin en chef de l’hôpital n’a l’air totalement net lui non plus… Ben merde alors ! Mais qui est sain d’esprit dans cette saison ? Qui sera notre point de mire pour nous rappelez où est le bien, où est le mal ?

Peut être Lana, la journaliste incarnée par Sarah Paulson mais qui a été interné de force pas Soeur Jude, car elle semble en savoir trop. Parlons-en de cette Sister Jude ! On ne sait pas trop quoi penser. Enfin si ! D’abord, sadique avec du matériel haut de gamme pour les petits chenapans qui ont fauté, elle rêve de se faire insérer le cierge de Monseigneur O’Hara dans sa crèche. Pas si pieuse que ça ! Revenons dix secondes sur Evan Peters, qui s’appelle Kit dans la série. Son alias : Bloody Face car apparemment il aurait tué sauvagement des femmes innocentes. Dans cet hôpital, on peut retrouver plusieurs personnes dont deux femmes, une complètement nymphomane incarnée par Chloë Sevigny et l’autre, Gia qui semble en connaître un peu plus que les autres, et aussi un peu plus saine d’esprit.

Encore une fois, des monstres sont tapis dans cet asile, celui qui a mangé le bras d’Adam semble être encore vivant même ! Sans parler de ceux qui sont enfouis dans les bois, que la Soeur Eunice, un peu plus crédule que Soeur Jude, nourrit régulièrement. Sait-elle ce qu’ils sont ? Pas vraiment j’ai l’impression.

Beaucoup de questions, très peu de réponse, 12 épisodes encore pour nous faire une idée plus précise sur ceux qui résident dans cet hôpital… de force ou pas !

Asterix et Obelix : au service de Sa Majesté

ASTÉRIX & OBÉLIX : au service de Sa Majesté

C’est l’histoire d’une saga qui ferait mieux de faire revenir Alain Chabat !

Après le fiasco d’Astérix aux Jeux Olympiques, je ne savais pas à quoi m’attendre pour ce nouvel opus. Et bien, peut être du mieux, mais pas encore ça ! Cette fois, le réalisateur du Petit Nicolas et Prête-moi ta main s’attaque aux deux tomes Asterix chez les Bretons et Astérix et les Normands. Et… défi raté ! Qu’est-ce qu’on s’y ennuie ! Les blagues sont pour la plupart pathétique et même si dans la BD on insiste beaucoup sur les accents et les intonations, dans le film, ça agace ! En effet, Guillaume Gallienne qui incarne Jolitorax, insiste bien et lourdement sur l’accent British et c’est plutôt agaçant ! Mais pas de chance pour lui, le rôle était comme ça.

Côté casting, il ne faut pas se plaindre tout de même. Edouard Baer reprend le rôle du petit moustachu, tenu jusqu’à maintenant par Christian Clavier ou Clovis Cornillac, et le porte plutôt bien ! Mon préféré jusqu’à maintenant. On y trouve aussi Vincent Lacoste en tant que Goudurix, Valérie Lemercier en gouvernante british uptight ou la délicieuse Charlotte Le Bon incarnant Ophélia, la promise de Jolitorax. Du côté des têtes couronnées, Catherine Deneuve incarne la Reine Cordelia, reine de bretagne et Fabrice Luchini en César complètement mégalo. On regrette 1) de ne pas voir Deneuve un peu plus dans le film 2) qu’elle ait cet accent British ridicule.

Bref, beaucoup de regrets dans ce film, notamment celui d’être allé le voir !

Rentrée 2012-2013

RENTRÉE 2012-2013

Je pense qu’il est plus que temps de faire un point sur la rentrée télévisuelle 2012-2013, à la veille de la reprise de American Horror Story, qui espérons-le, sera aussi bonne que l’année dernière !

GLEE

Reprise des cours pour Glee, qui a démarré en trombe cette quatrième année, carrément avant tout le monde. En effet, la série a repris le 13 septembre avec de nombreuses surprises. Tout d’abord, on a pu voir Rachel faire ses premiers pas à New York, non sans mal avec une prof de danse plus que sadique campée par la délicieuse Kate Hudson, mais on découvre très vite que cette dernière va faire vivre un enfer à la petite juive. Pas de bol. Loin de tout le monde, loin de son amour de Finn, elle pourrait vite perdre pieds. Mais c’est là qu’entre en scène Brody Weston. Cet espèce de demi Dieu va lui faire tourner la tête ! De son côté, Kurt a un peu de mal à trouver sa voie, après avoir été rejeté de NYADA. C’est tout naturellement qu’il va rejoindre sa besty à New-York, et peut être décrocher le job idéal en un rien de temps ! C’est tout ce que vous devez retenir de cette quatrième saison, qui se focalise principalement sur ces personnages. C’est triste à dire, mais cette année à force d’étirer le casting, on s’éparpille. On voit très peu les autres, et c’est bien dommage. C’était cependant à prévoir, car les personnages les plus appréciés de la série sont ceux qui ont quitté le lycée à la fin de l’année dernière. Bien dommage, du coup on ne voit presque pas le petit nouveau, demi-frère d’un des personnages de la série qui lui aussi a disparu. Glee a tourné la page, mais pas nous !

LES COMÉDIES TOUJOURS EN FORCE

C’est reparti également pour nos scientifiques préférés de THE BIG BANG THEORY dans cette sixième saison. Howard envoyé dans l’espace ne perd pas pour autant contact avec les deux femmes de sa vie, mais semble par contre perdre petit à petit autre chose. Pas difficile à imaginer ! De leur côté, Leonard, Penny, Sheldon et Amy continuent à vivre leurs vies de couple respectives, et Raj, toujours seul décide de chercher à se faire des amis, et vous seriez peut être bien surpris de savoir de qui il peut être question ! Et il sera également question d’une nouvelle venue dans la bande !! À découvrir !
Du côté de 30 ROCK, elle entame sa 7ème et dernière saison, au grand Dam de tous les fans, y compris moi ! Principalement concentrée sur Liz et sa maternité, mais on a aussi des soupçons de Jenna et son mariage et toujours autant de bouffoneries de Tracy Jordan.
MODERN FAMILY également toujours en forme, on se concentre sur la grossesse surprise de Gloria, le départ de Haley pour la fac (ah oui ça y est, elle a finalement franchi le pas !).
PARKS AND RECREATION aussi très bonne reprise de saison avec plusieurs groupes séparés. En effet, d’un côté on retrouve Ben à Washington accompagné de sa nouvelle secrétaire : April ! De l’autre côté, on retrouve Leslie dans son nouveau rôle de conseillère municipale et on aura même droit à un épisode hilarant sur une nouvelle taxe qu’elle essaie de mettre en place, mais qui n’est pas du goût de tout le monde !
Du côté des serveuses les plus trashy de New York, les 2 BROKE GIRLS s’en sortent plutôt bien, et nous font toujours autant rire ! Dans le premier épisode, on aura même droit à l’apparition surprise d’un personnage dont on avait toujours entendu parler, mais jamais vu, et qui fera même un très bon effet sur Max. Elles participeront également cette saison à un jeu de télé-réalité !

CELLES QUI DÉÇOIVENT

Il y a eu cette année des nouveautés qui promettaient beaucoup, mais qui n’ont pas sû me captiver en tout cas. 666 PARK AVENUE se promettait d’être une bonne série d’horreur dans la veine d’AHS mais se retrouve plutôt être soporifique à mort. Dommage. D’un autre côté, il y avait le retour de Matthew Perry après quelques tentatives de retour ratées (Studio 60, et Mister Sunshine): GO ON. Personnellement, je n’arrive pas à accrocher aux personnages un peu trop caricaturaux. Mais la série fait pourtant les beaux jours de NBC, ce n’est juste pas pour moi !

LES SERIES QUEER

Cette année, on a vu les copines débarquer sur le petit écran américain ! Les chaînes se donnent donc un petit côté démocrate à la veille des éléctions américaines. La plus forte en ce moment est bel et bien THE NEW NORMAL. Plutôt personnelle pour son créateur Ryan Murphy, qui essaie lui-même d’adopter avec son compagnon. Cette série traite donc de deux hommes (incarnés par les délicieux Justin Bartha et Andrew Rannels (vu également dans Bachelorette)), qui décident d’adopter un enfant par le biais d’une mère porteuse. C’est là qu’entrent en scène Goldie et sa fille Shania. Si l’une est complètement perdue après que son mari lui ai fait prendre conscience qu’il la trompait (enfin, elle l’a surpris en pleine action…), l’autre est plutôt mature pour son âge et rêve d’une vie meilleure. Allez hop, elles sautent dans leur voiture: direction L.A. ! Mais c’est sans compter la grand-mère de Goldie: Nanna Jane, une espèce de sorcière républicaine homophobe, raciste, qui leur mettra des bâtons dans les roues. Clairement politique, cette série fait scandale aux USA dans certaines communautés qui vont jusqu’à refuser de diffuser la série dans certains networks locaux. SHAME ON THEM ! La série dans la forme est plutôt mignone et traite correctement la cause homo actuelle sans entrer trop dans les caricatures ou sans enjoliver la chose.
La deuxième série à traiter des homos cette année : PARTNERS. Sorte de Will & Grace (normal, c’est créé par les mêmes personnes: David Kohan, Max Mutchnick) mais mettant en scène un hétéro et un homo meilleurs amis. Cette série est, tout comme The New Normal pour Ryan Murphy, très personnelle car elle reflète la vie des deux créateurs, amis dans la vie et un est homo et l’autre non. La série repose essentiellement sur le ressort comique entre les deux acteurs principaux : David Krumholtz et le génial Michael Urie (rappelez-vous de Mark dans Ugly Betty, c’est lui !). Même si elle n’est pas révolutionnaire, l’énergie communicatrice d’Urie en font un bon divertissement. Mais à voir sur le long terme ! C’est aussi l’occasion de pouvoir admirer de nouveau le très beau Brandon Routh (Superman Returns).