crAZY, Stupid, LOVE

CRAZY, STUPID, LOVE

Rien que par la présence exceptionnelle de son cast, ce film aurait du être vraiment bon. Malheureusement, ce n’a pas été le cas, la magie n’a pas vraiment opéré. Julianne Moore, la pétillante Emma Stone, le craquant Ryan Gosling – star montante- et enfin le très bon Steve Carrel n’auront pas suffit à cette comédie pour s’embourber dans les clichés de la rom-com et de la longueur surtout. Beaucoup de passages auraient pu être un peu plus court, il y a beaucoup de blah blah inutile, car on sait très bien comment tout le monde va finir.

Le seul point positif, c’est qu’on peut voir de plus près la plastique impressionnante et parfaite de Gosling, après tout il a bien figuré dans notre catégorie Homme du Moment, ce n’est pas pour rien !

 
Tiens, faisons un point sur les prochaines rom-com à venir, voulez-vous ??

  • (S)ex List avec Ana Faris et Chris Evans sortie le 5 octobre.
Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour…
Elle fait le serment de ne pas dépasser “son chiffre” (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie…
Mouais, ça promet d’être sympa, même si bon, ça sent un peu le sapin cette affaire. Et puis on sait pas du tout que l’héroïne Ally va finir avec le beau voisin qu’est Chris Evans. De toute façon, vous en auriez fait autant non ?
  • Mais comment font les femmes ? avec Sarah-Jessica Parker, Pierce Brosnan et Greg Kinnear sortie le 21 septembre
Kate est mariée, a deux enfants et un job épuisant.
Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle jongle avec un emploi du temps de ministre pour concilier son travail, l’éducation de ses enfants et sa vie de couple.
Sa vie est une succession de mini-cataclysmes auxquels elle doit trouver des solutions : comment réussir une conférence-call en préparant le dîner de ses enfants ? Comment arriver à se faire des soirées entre copines quand le petit dernier est malade ? Comment être sexy avec son mari après 12h au bureau ?
Mais comment font les femmes ? Si c’était si simple, les hommes feraient pareil…
Mais que fait Carrie Bradshaw ? En regardant la bande annonce, on a déjà l’idée de se voir s’endormir devant ce navet. Déjà le genre narratif utilisé dans la bande annonce avec Sarah-Jessica Parker, ça ne vous dit rien ? Moi oui, j’ai l’impression d’être devant un mauvais épisode de Sex and the City. Mais bon, il faut avouer que c’est un genre que Mme Parker connaît sur le bout des doigts. Un peu ennuyant quand même, à la sauce de Ce que pensent les hommes, je trouve.
Que fait la France ?
  • Un Heureux événement avec Louise Bourgoin et Pio Marmai sortie le 28 septembre

« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? »
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Petite comédie sympathique avec Louise Bourgoin, ça promet plutôt de bonnes choses. Avec également au casting Josianne Balasko. Ce film promet d’être à mi chemin entre drame et comédie. Le côté poétique d’une naissance, marié au côté comique de la grossesse ainsi que le drame de la dépression post-natale… Je pense que ce film peut tenir ses promesses.

Publicités

coWBOYS et ENVAHISseurs (j’ai vérifié le titre cette fois)

COWBOYS ET ENVAHISSEURS

Un beau gâchis à mon avis. Le pitch était intéressant et aurait pû et être loufoque et drôle. Malheureusement non. Pourtant, Jon Favreau nous avait bien habitués avec Iron Man à réaliser des bons trucs. Puis un peu moins avec Mission G, encore un peu moins avec Iron Man 2, et on a lâché l’affaire avec Zookeeper. Oui bon. Ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille!

Mais il y a Harrison Ford bon Dieu ! Il nous avait habitué à très bien avec Star Wars et Indiana Jones ! Un peu moins avec Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Crystal. Et on a lâché l’affaire avec Morning Glory. Bon …

Il y a (mon futur mari qui s’ignore) Daniel Craig ! Il nous avait gâté avec Casino Royale. On avait un peu moins aimé À la croisée des Mondes. On avait été déçus avec Quantum of Solace. Bon…

Bon Olivia Wilde ?? Dr. House, 13 elle est bien quand même ! Tron Legacy ? Ouais non…

 

Trève de plaisanteries, on s’ennuie devant ce film. C’est du déjà-vu. Et pourtant c’est plutôt sympa d’imaginer des aliens et des cowboys, mais on s’enfonce dans des multiples intrigues, et certains personnages soit inconsistants. Celui de Ford par exemple ou même celui de Wilde, qui ne sert strictement à rien. Craig a dû s’amuser à prendre ses poses de cow-boy viril quand même… Je misais beaucoup sur ce film, je me suis trompé. NEXT

seXe entre AMIS (et pas sex FRiends…)

SEXE ENTRE AMIS (Friends with Benefits)

Alors qu’ai-je pensé de ce film ?? Un Justin Timberlake, blogueur à succès (moi ?) doit monter dans la Grande Pomme depuis L.A. pour un entretien pour GQ grâce à Mila Kunis, la chasseuse de tête engagée par la boîte. Début avec un goût de déjà vu. Et bien oui ! Justin, ici un brun brin Sean Parker (mec de la web-génération… toujours rien ? Social Network ?) rencontre Mila, tellement jolie mais un peu folle dans sa tête et New-Yorkaise dans l’âme (Lily, ballerine à Big Apple… vous le faites exprès ? Black Swan). Bon je vous avoue, la comparaison est facile et complètement tirée par les cheveux. Mais Sex Friends est en fait une bonne rom-com dans les règles de l’art. Ici rien de bien nouveau, même si bien sûr les clichés en prennent un coup, que ça soit par le biais d’un faux-vrai film romantique à l’intérieur du film où les deux protagonistes se font un malin plaisir de décoder les rouages, alors qu’au final on a presque les mêmes. Au passage, jolie apparition de Jason Siegel et de la presque célèbre Rashida Jones (je la hais, elle sortirait avec Jake…).

Un des bons points de ce film également, c’est Justin. Bon, il n’a pas encore atteint l’oscar, mais on peut lui décerner la palme d’or du plus joli corps (fesses, si ce sont les siennes; corps et j’en passe). Pour ceux qui veulent en voir plus sur la belle Mila, laissez tomber, on ne voit pas grand chose. Et quand on voit son dos et plus si affinités, c’est une doublure (elle l’a avoué elle-même la coquine). De bons moments comiques cela dit, encore des personnages secondaires très forts: la mère complètement dingo de Mila-Jamie, le collègue de Justin-Dylan rédacteur sportif. C’est d’ailleurs la première fois que je vois un homo faisant des blagues de beauf macho… Curieux mélange, mais avec Woody Harrelson (Bienvenue à Zombieland), cela passe très bien. C’est sympa également de revoir Jenna Elfman, oubliée au détour d’un Dharma et Greg.

Enfin, pour finir, ce film possède une B.O. des plus sympathiques, jetez-vous sur la reprise de Boys don’t Cry, ou Closing Time de Semisonic.

Et non, je ne vous montrerait pas une photo de Justin non !!

Et merde…

trUE Blood SAISON 4 : la critique

TRUE BLOOD SAISON 4

Dans un premier temps, je vous invite à vous abonner à la page du blog afin de vous tenir informé des mises à jour. Pour cela il vous suffit tout simplement de cliquer sur « J’aime » en bas de cette page dans le cadre Facebook. Merci de votre attention.

Il est plus que temps de dresser un bilan de la quatrième saison de la série qui fait parler d’elle. Sans conteste une saison riche en émotions et en rebondissements. Récapitulatif à la veille de l’épisode final: (pour des questions d’éthique, ce qui suit sera écrit en blanc pour éviter à ceux qui n’ont pas eu la chance de la visionner de ne pas voir leur surprise gâchée par un méchant blagueur…)

On débarque donc dans la saison 4 avec Sookie au royaume des fairy-god-mother… Oui bon, déjà on ne comprend pas trop l’intérêt de ces personnages, mis à part qu’ils sont finalement démoniaques. Puis il y a grand-père Sookie qui débarque et repart de là où il est venu. Mouais. Après on découvre que la Sookie en fait dans sa bulle spatio-temporelle s’était absentée pendant 1 an. Alors là, ça devient intéressant car tout a été bouleversé. Un scénario à la Alias donc, le mariage de Vaughn en moins…

Sexy Jason Stackhouse est devenu adjoint au shérif, la maison de Sookie est rachetée par un mystérieux businessman, et surtout Bill est devenu le roi des vampires de la Nouvelle Orléans. D’ailleurs, le Bill, ils lui ont fait un lifting, ou alors les techniciens ont loué le logiciel qui permet de rajeunir les acteurs (comme Jeff Bridges pour Tron Legacy…), mon Dieu il a la peau lisse ! Peut être tout simplement qu’ils ont utilisé les plans sombres, mal éclairés à foison… Bref tout ce chamboulement a je pense fait du bien à la série qui, rappelons le s’est enchaînée ces trois dernières saisons. L’intrigue sur les trois saisons s’étalait sur trois ou quatre mois, pas plus. On respire !

Après, il y a eu aussi quelques intrigues bidons. Comme avec le bébé d’Arlene et Terry Bellefleur et « le fantôme de Tiana » qui parlait Français comme une vache espagnole, ça c’était pourri. La possession de Lafayette était vraiment limite, peut être juste l’occasion pour l’acteur de jouer une vraie femme cette fois-ci. La pseudo métamorphose de Jason Stakhouse en were-panther: très léger et carrément glauque la scène de viol collectif.

Mais bien sûr comme à chaque fois dans True Blood : des très bonnes intrigues. La principale étant bien sûr l’apparition d’un nouveau grand méchant, et d’un grand thème qui n’avait pas encore été évoqué dans la série : les sorcières. Plus trash que dans Charmed, elles n’ont pas de bustier pigeonnant, juste des incantations en latin bien puissantes. Bien sûr très bien intégrées dans la série, comme on avait découvert l’année dernière la vraie passion de Jesus (le copain de Lafayette, très très très sexy), il était naturel que ce dernier invite Lafayette à une petite soirée « ressuscitons les perroquets ». L’actrice interprétant Marnie, la grande vilaine donc, est très bonne. Mais elle ne vous est peut être pas inconnue. Il s’agit de l’actrice Fiona Shaw, qui interprétait la tante d’Harry Potter. Epoustouflante ! Les pouvoirs déchaînés par cette Marnie sont plutôt impressionnants et ont vraiment donné du fil à retordre aux vampires. La pauvre Pam en a pris pour son grade, et n’en est toujours pas à l’heure d’aujourd’hui remise. Les scènes avec sa tête en putréfaction étaient vraiment dégueulasse.
On a les relations fraternelles entre Sam et Tommy, développées dans la saison précédente, qui prennent un tournant dramatique. Un nouveau trio amoureux se forme également entre Jessica, Hoyt et Jason. Bon,au début on ne comprend pas pourquoi Jessica quitte Hoyt pour être libre, pour au final s’éprendre de Jason…

Pour ce qui est de la Sookie, elle aurait définitivement tourné la page de Bill. Ce dernier lui aurait fait quelque chose d’impardonnable, oui bon j’ai beau chercher je ne trouve rien qui vaille la peine, mais… soit. Elle va ENFIN se taper Eric (Halleluia  ⎞o⎛ ), Eric qui a perdu la mémoire et sa chemise par la même occasion. Non, mais c’est vrai, vous quand vous errez dans la forêt et que vous avez perdu la mémoire, vous enlevez automatiquement votre chemise, c’est bien connu. La costumière cette année ne s’est pas foulée pour sa garde-robe, qui sera affublé d’un short de sport d’adolescent et d’un débardeur; et ce, notez-le, quand il n’est pas à poil. Le passage d’ailleurs où ce dernier était amnésique étaient plutôt intéressants, mais on a perdu l’intérêt une fois qu’Eric a été « redémarré », il a d’ailleurs commencé à être bien moins présent dans les derniers épisodes. Peut être qu’ Alexander était en congé maladie… 
Cependant, on a bien été servi cette année avec dans un même plan Eric et le diablement sexy Alcide à poil dans les bois… Mais pas comme vous pourriez le croire ! On a toujours pas vu la glace se briser entre Sookie et Alcide, peut être l’année prochaine ! On ne perd pas espoir, car Sookie c’est une petite cochonne. Rien qu’à voir son rêve de partie à trois entre Bill, Eric et elle…

Bon et bien, nous voilà partis pour l’ultime épisode de la quatrième saison, et nous sommes plutôt heureux de voir que la série durera encore une année de plus, on ne se fait pas de soucis ! Bon épisode final à tous…

en BREf #1

Au menu de cette toute nouvelle rubrique qui traite de musique, ciné et télé:

-un Zac Efron qui se la joue thriller érotique
-une série sur les parcs urbains
-un nouveau groupe dans le vent…

ZAC EFRON DANS UN THRILLER EROTIQUE ?
Et oui, vous ne rêvez pas ! La coqueluche des filles, des homosexuels et autres pervers sera dans un nouveau film pour lequel il partagera l’affiche avec Matthew McConaughey, Tobey Maguire et Nicole Kidman. Il s’agirait selon la presse spécialisée d’un thriller « érotique »… Pas mal n’est-ce pas ?? L’acteur qui n’a pas encore vu sa carrière solo s’envoler sans ses « Disney-wing »s aurait-il trouvé ici le moyen de le faire ? Pas si sûr, mais au moins il y aura de quoi donner à manger à ses fans avec sa plastique époustouflante. Quoique, le scénario est inspiré d’un livre et Almodovar s’est associé à l’écriture… A découvrir très bientôt on est sûr ! The Paperboy  sera le titre de ce film, et voici une des images extraites du tournage.

Sympa le petit short blanc ultra court…

Article original : A cause des Garçons

PARKS AND RECREATION
Cette série inconnue en France sévit pourtant depuis trois ans aux USA. Ce projet devait être présenté comme un spin-off de la série The Office (elle-même adaptée de la série UK du même nom), et est d’ailleurs présente sur la même grille que sa grande-soeur sur NBC (le mercredi soir, où s’enchaînent d’autres séries comiques comme 30 Rock ou Community pour les aficionados).
Donc cette série met en scène Leslie Knope, employée de la marie de Pawnee (ville fictive ayant eu un rôle important dans le massacre des indiens…) qui a d’énormes ambitions politiques et essaie de faire construire un parc dans un fossé… Cela paraît idiot, et ça l’est ! Filmée comme un documentaire (technique très en vogue ces derniers temps, avec Modern Family et … The Office). On peut y retrouver la géniale Amy Poehler, tout droit sortie du Saturday Night Live, elle y est vraiment excellente. D’ailleurs, une autre comique s’était fait connaître par la même voie, il s’agit de Tina Fey (30 Rock). Donc, potentiel.
Les situations sont vraiment comiques, et pour ceux qui ne sont pas fans, ce n’est pas tourné comme une sitcom. Donc à découvrir en VO pour le moment, de toute façon, la VF c’est pour les nuls !

FOSTER THE PEOPLE : Torches
Ce groupe fraîchement débarqué de Los Angeles vaut le détour. Leur premier album Torches, encore peu connu en France, mais je doute qu’il le reste encore longtemps. Il y a deux titres assez connus de ce groupe. Aux USA ils font déjà un carton et ils ont déjà remixé Lady Gaga (oh mon God…). Vous connaissez peut être « Pumped up kicks » ou sinon découvrez le plus bas… Il y a des sonorités proches de MGMT, mais en plus punchy, avec les mêmes voix déformées, je pense que le groupe est fan !


Pumped Up Kicks

A découvrir l’album avec des titres efficaces, certains bons pour le dancefloor…