l’arBRE

L’ARBRE
Starring : Charlotte Gainsbourg, Morgana Davies, Marton Csokas
Genre : fable australienne

Je suis fan de Charlotte Gainsbourg, je ne vous l’avais pas déjà dit ?? Pourtant pour ceux qui me suivent depuis longtemps… Ce film qui aurait pu être triste à en pleurer se trouve plutôt humain et digne. Une famille tranquille vivant sa vie en Australie se voit boulversée lorsque le père de famille disparaît tragiquement et soudainement, la mère et la fille se mettent à croire dur comme fer que le défunt s’est réincarné dans l’arbre majestueux à côté de la propriété. Mais cet imposant arbre qui semble prendre vie et réagir aux aléas de la nouvelle vie de cette famille serait peut être un peu trop imposant. Charlotte porte quasiment à elle seule le film sur ses épaules et est magnifique. En tant que bras droit, la petite Morgana Davies, qui a tout d’une grande et qui livre ici une superbe prestation.

Les décors eux non plus ne sont pas en reste. Un petit soupçon de Faraway Downs (Australia), on s’y croirait presque, la maison familiale nous y fait beaucoup penser. Sans parler de l’acteur principal de ce film : l’arbre bien entendu. On redevient amoureux de la nature et on n’a qu’une seule envie c’est d’aller vivre là bas ! Cependant on aurait aimé une fin un peu moins queue de poisson mais après tout, laissons cours à notre imagination !

Publicités

niGHT And DAY

NIGHT AND DAY
Starring Tom Cruise, Cameron Diaz, Peter Sarsgaard …
Genre: Mélange atomique de genres

Je dois vous avouer que regarder un film avec Tom Cruise relève pour moi d’une réelle contradiction, car je me suis dit que jamais je ne financerai son culte pour l’église de la scientologie. Donc c’est déjà à contre-coeur que je suis entré dans la salle de cinéma. En voyant la bande-annonce, on ne sait pas trop de quoi parle de film. Et en fait même en sortant de la salle pas vraiment !

C’est un mélange de comédie romantique US, film d’action US et c’est tout. On ne retiendra pas grand chose si ce n’est quelques scènes plutôt drôles qui montrent que Cameron excelle dans l’art de la comédie lourdingue à l’image de Mary à Tout Prix ou Charlie’s Angels. Bon, il faut quand même avouer que Monsieur Cruise, du haut de ses 48 ans est encore bien conservé (on lui doit au moins ça !)… Sans cracher dans la soupe ce film est un bon divertissement d’une heure quarante minutes mais ça n’ira pas plus loin. Mais après tout, c’est l’été des blockbusters et le public n’en demande pas plus, non ?