Culte : Desperate Housewives Saison 3

DESPERATE HOUSEWIVES SAISON 3

C’était en 2006-2007 rappelez-vous ! La série que tout le monde avait sur les lèvres était de retour pour une troisième saison, après une seconde en demi teinte. AVOUONS LE !
Ici, on reprend du poil de la bête ! Il y a eu toute l’intrigue avec Orson, le nouveau petit fiancé de Bree Van de Kamp, qu’on a pu rencontrer dans la saison 2, et qui a renversé Mike Delfino à la fin de cette dernière ! Choc ! Pauvre Mike quand on y repense, il en aura vu des vertes et des pas mûres !

C’est là que les scénaristes ont bien fait leur boulot avec cette série, car tout au long de cette troisième saison, on n’arrive pas à se faire une idée concrète sur Orson. Gentil ou méchant ?? Et finalement, juste manipulé par sa femme Alma et sa mère diabolique, Gloria. D’ailleurs, triste information mais l’actrice qui interprétait Gloria est décédée en 2010. Arrêtons-nous un peu sur ce personnage d’ailleurs. Complètement pêtée du ciboulot, elle n’avait que pour dessein de rendre la vie de son fils impossible, car elle le blâme d’être responsable du suicide de son mari (et père d’Orson, vous suivez ?). C’était juste très drôle de voir la coupe de cheveux de Gloria qui faisait très Dallas ou Amour Gloire et Beauté. Puis, grossesse de Marcia Cross oblige, Bree tombe d’une échelle et part se reposer ! Surprise surprise ! C’est vrai qu’après avoir trouvé tous les subterfuges imaginables pour cacher son ventre (meuble dans le champ, Bree tenant un panier ou un vase…), il fallait bien un moment ou un autre que Marcia mette bas !

Du côté de Susan, Mike dans le coma, elle tombe amoureuse d’Ian, le voisin qui pleure le coma de sa femme Jen. Bon, c’était sympa mais on attendait quand même enfin le moment où Susan reviendrait vers Mike, après tout, c’est l’amour de sa vie, non ? Enfin, c’est ce que je pense moi, dîtes moi si vous pensez autrement ! Pas grand chose d’autre pour elle dans cette saison, c’est bien dommage, quand même ! De toute façon, le personnage de Susan a toujours été superflu à mes yeux !

Par contre, pour Edie Brit, on sent bien que les scénaristes ne savent plus quoi faire avec elle ! D’abord elle essaie de piquer Mike à Susan, profitant du comas du beau plombier et de son amnésie partielle. Elle parvient à lui faire croire que Susan se servait de lui et ne l’a jamais vraiment aimé, alors que c’est tout le contraire ! Franchement bien joué Miss Brit mais totalement dégueulasse ! Franchement, ça se fait pas… Puis elle le jette nonchalamment lorsque Mike est suspecté du meurte de Monique Pollier (on ne peut plus français comme nom, remarque !). Pas classe, mais en même temps, elle ne l’est pas ! Puis c’est au tour de Carlos de se faire alpaguer par la Edie, qui en fera son quatre heures quand son fils débarque sans crier gare dans sa vie. Carlos s’en occupe comme son fils, ce qui plaît beaucoup à Edie qui fera tout pour avoir un enfant de lui mais sans vraiment l’avoir. Vous suivez ?? Ben vous n’avez qu’à regarder ! Il y a quand même eu cette saison l’arrivée d’une bombe sexuelle, j’ai nommé le neveu d’Edie : Austin ! Et il va plutôt faire des ravages dans les demoiselles de Wysteria Lane, puisqu’il va faire chavirer le coeur de Julie Mayer, et engrosser Danielle Van de Tramp Kamp. C’est bien dommage quand même car ce canon est parti trop tôt… Maintenant, il faut le suivre dans le remake de Dallas, mais je ne suis pas sûr d’être prêt à franchir le pas ! Cependant, on peut également retrouver des anciens de Wysteria: Jesse Metcalfe (le torride John Rowland), mais aussi Brenda Strong (Mary-Alice tout simplement !)

 

Du côté de Lynette, c’est vraiment SA saison cette troisième saison ! Franchement, les talents d’actrice de Felicity Huffman n’étaient pas à discuter, mais là elle excelle dans son domaine ! Lynette doit tout faire déjà pour cohabiter avec l’ex amante de son mari, Norah, peste par excellence complètement dérangée elle aussi. Mais tout cela s’arrête par un Bang! dans le supermarché lorsque Carolyn Bigsby décide de prendre en otage les clients du supermarché que son mari tient… Et décide de tirer sur Norah ! Chapeau bas à Felicity qui nous livre ici une merveilleuse leçon d’acteur ! S’en suit l’obession de Tom pour ouvrir une pizzeria, la pseudo-romance de Lynette et Rick, qui prendra la relève de Tom pendant sa convalescence à la pizzeria, et enfin à la fin de la saison le Boom! de l’annonce du cancer de Lynette qui va encore donner de la profondeur au personnage dans la quatrième saison !

Pour terminer, Gabrielle, toujours fidèle a elle-même va essayer de se reconstruire, après le divorce avec Carlos. Mais ça ne sera pas si facile que ça ! Elle ressaiera de reprendre sa carrière de mannequin en vain… Puis tombera amoureux du Mad Men futur maire de Fairview, Victor Lang. Est-ce l’appât du pouvoir qui a attiré Gaby ? Mais finalement, elle reste toujours amoureuse de Carlos. Lui, c’est l’amour de sa vie à elle !

Publicités

Tyler Shields

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un artiste extraordinaire, Tyler Shields. Photographe, réalisateur, cet artiste a tout du grand, il est même réputé pour être appelé le photographe préféré d’Hollywood. Il a dressé le portrait d’énormément de célébrités. Saurez-vous toutes les reconnaître ??

Plus d’infos sur Tyler Shields.Com

baCK TO The FUTure

BACK TO THE FUTURE parts I III et III

Retour sur la saga cultissime Retour vers le Futur. Que dire ?? Tellement de choses. C’est le film de mon enfance, celui que je pouvais me passer en boucle sans jamais m’en lasser (même encore aujourd’hui) (bon ok, il y avait aussi les dessin animés de Disney, mais ça ne compte pas !). Trois films, quel est mon préféré ?? Je pense que ça le serait le second, même si le premier est extrêmement bien aussi. Cependant, j’aime un peu moins le dernier. La Delorean tellement mythique ! Et les petites inventions du Doc… Le thème général est tellement fort, qu’on adhère presque à chaque fois, c’est ça qui fait la force du film. Ça fait rêver les gens. Et vous, qu’iriez-vous changer dans le passé ?

J’ai eu la chance d’assister à l’exposition de Science Fiction qui a eu lieu à la Cité de Sciences jusqu’en juillet dernier, accompagné de l’homme qui a mis au point l’exposition, Arnaud Grunberg, et c’était tout simplement génial. Bon, les costumes Star Trek et Battlestar Gallactica, je m’en tapais un peu, mais après, il y a eu la collection des objets de Back to the Future, et là j’étais comme un dingue ! Il y avait l’almanach des sports, la combinaison de Marty dans le 2, et le Hover Board, le fameux jouet que tous les enfants voulaient en 1990 ! (mais qui n’existait que dans l’imaginaire de Robert Zemeckis et ses scénaristes.

J’ai également plus tôt pu visiter les Studio Universal en Californie et là j’ai même pu voir de mes yeux la place de la Marie de Hill Valley, la fameuse ! Bon maintenant cette place servait de décor pour Ghost Whisperer, mais ils ont gardé certaines parties, comme la station essence ou bien sûr la fameuse mairie. Mes enfants, je vous offre tout ça, c’est collector ! Rien que pour vos yeux, et n’oubliez pas ces fabuleux films, Non de Zeus !

Station Service Mairie de Hill Valley.JPG DSC01515.JPG   
     

Back to the future, un album sur Flickr.

Tiens au fait, mes petits lecteurs, en fouinant pour Retour vers le Futur, j’ai trouvé un petit article venant du site Filmsfix.com qui annonce que Nike est en train de plancher sur le modèle d’Air Max capables de se lasser toutes seules, si c’est pas merveilleux, moi j’en voudrai une paire ! Le lien ici

Bye BYE WYstERIA LAne

GOODBYE MY FRIENDS, it’s almost the end.

Ça a été annoncé récemment. C’est quasiment officiel : Desperate Housewives s’arrêtera au terme de la saison 8. C’est presque une bonne nouvelle, car la série arrive à son hémorragie interne. Après l’éviction il y a bientôt deux ans d’un des très bons personnages de la série, Edie Brit, et le remplacement tant bien que mal par une Vanessa Williams bien loin de son art (on se rappelle bien de Wihelmina Slater de Ugly Betty), la série tourne un peu en rond, et a bien perdu de son mordant. Intrigues plates et sans saveur. On est même arrivés à la fin de la septième saison sans avoir grande envie d’en savoir plus. Bien triste…

Mais quand même, cela fait un choc, après presque dix ans d’existence, la série a réussi à ensoleiller nos moments de solitude, à nous faire pleurer parfois, et à bien nous faire poiler. On se rappellera des bons moments. La scène dans le supermarché, l’épisode de la tornade, le pilote de la série. On pourra dire tout ce qu’on veut, mais Desperate Housewives est une série de qualité, menée par une équipe de scénaristes au top. Il nous reste à souhaiter bon vent aux actrices, et espérer que la dernière saison qui commencera cet automne (oui le vrai automne qui commence en septembre…) réussira à nous faire oublier les deux dernières.

to INFINIty and BEYONd !

Ce soir, en regardant pour la énième fois Toy Story 2 (oui mais en Blu-ray cette fois car je suis moderne !), je me suis rendu compte à quel point j’aime Pixar ! Sincèrement, cherchez une boîte de production de long métrages qui fait mouche à chaque fois, vous n’en trouverez pas si facilement !

Tous les Pixars m’ont plu, de Toy Story à Là haut (surtout ce dernier franchement il est tellement touchant ). Tout y est si intense, les personnages sont attachants, les histoires hors du commun et poignantes. Ils sont vraiment timbrés là bas quand même. Imaginer que vos jouets ont une vie qui leur est propre quand vous avez le dos tourné, ou l’homme qui fait s’envoler sa maison avec des ballons remplis d’hélium, il n’y a qu’eux pour faire ça

Bon et puis la musique y est encore pour quelque chose. Je possède toutes les bandes originales de ces films car, oui j’aime beaucoup écouter les bandes originales de films, elles ont toutes du coeur et c’est ça qui fait que le film Pixar que vous regardez est authentique, et vraiment bon de A à Z.

Je ne dis pas ça pour vendre le produit de la boîte pour laquelle je travaille. Oh ça non ! Car Disney en a fait des merdes hein (La ferme se rebelle, Bienvenue chez les Robinsons, Atlantide l’empire perdu), mais tout simplement c’est un appel à qui m’entendra, chez Pixar si vous avez une place libre quelque part, engagez moi j’ai plein d’idées d’histoires ! Bon, c’est pas vrai, mais avec un beau chèque, ça peut venir !