Snowden

img_0012

J’ai mi un peu de temps à poster quelque chose ici, et je m’en excuse. Je suis allé voir récemment Snowden, le biopic avec Joseph Gordon-Levitt. Et j’ai pris une claque !

Bien évidemment, je connaissais déjà cette histoire. Un analyste de la CIA qui révèle qu’en fait, chaque personne est espionnée par le Gouvernement Américain sous couvert de lutte contre le terrorisme. Mais j’étais loin de me rendre compte que c’est non-seulement les écoutes téléphoniques et les messages envoyés, mais également la moindre chose que vous postez sur Facebook ou Twitter, les personnes que vous connaissez… Toute votre vie est connue des Gouvernements, en tout cas du Gouvernement Américain. Mais ne soyons pas naïfs… Il n’y a plus de vie privée, mais pire encore, on peut utiliser ces informations contre nous.

Car croyez-le ou non, la Prochaine Guerre Mondiale, elle ne se fera non pas avec des armes (ou pas principalement), mais avec des informations !

Pour parler du film, très bien interprété par Gordon-Levitt, comme à son habitude. L’histoire d’amour qui est au centre du film a toute sa place et nous attendri au milieu de ce froid Gouvernemental.
Ah, et bien sûr, en bonus Track, le très sexy et toujours agréable à voir Scott Eastwood !

Toute cette histoire a une toute autre résonance lorsque vous regardez des programmes tels que House of Cards, ou que vous voyez les récents résultats des éléctions présidentielles Américaines. Et quid de la France ?..

 

Allez, pour se réchauffer, quelques photos du beau Scott, fils de Eastwood !

UnREAL

IMG_0016

Des amis m’ont dit du bien de cette série, et franchement, je n’ai pas été déçu. Pourtant diffusée sur le network américain Lifetime qui est plutôt bas de gamme, la série UnREAL est vraiment bonne ! Nous sommes plongés dans les coulisses de l’émission Everlasting, une sorte de Bachelor dans lequel un célibataire riche et sexy doit choisir parmi un flot de prétendantes.

Et ces nanas sont toutes plus disjonctées les unes que les autres. Mais les vraies malades de cette série sont les producteurs. Prêts à tout pour manipuler les petites écervelées, ils nous surprendront. Mais encore une fois, cette série nous fait ouvrir les yeux. Même si, bien évidemment, cette série est scénarisée et par conséquent éxagérée, force est de constater que rien n’est réel dans ce genre d’émission, comme L’amour est dans le pré ou même Tellement Vrai. Même si on s’en doutait inconsciemment, on peut se demander si toutes ces productions que l’on nous assène à longueur de journée ont une part de vérité.

Les nanas sont complètement manipulées et névrosées.

Le crédo de la productrice aux dents longues Quinn, c’est bien du show, du show , du show. Peu importe les conséquences et elles sont parfois mortelles. Je n’en dirai pas plus !
La première saison était excellente, la seconde un peu moins bonne, car le show est un peu tombé dans le propre piège que tend la série: du sensationnel, mais parfois c’est un peu trop. La deuxième saison accueille en effet le premier Bachelor black. Et la série va donc traiter du racisme, de la violence policière même (!).

Et pour terminer, voici la touche sexy de cette série: Josh Kelly, vu précédemment dans Transformers. Même s’il s’est empâté dans la saison 2, on espère qu’il retrouvera la forme dans la saison 3 !!


House of Cards

IMG_0014

J’ai pris un peu en retard cette série, un peu comme Game of Thrones, et grand mal m’en fait ! Regarder ce couple performer des sournoiseries politiques est un régal. Les deux ont vraiment les dents qui rayent le parquet et on adore !

Même si je dois avouer que je ne comprends pas tout les enjeux politiques. Surtout que c’est de la politique américaine ! Je ne sais pas si les hommes politiques sont corrompus et véreux à ce point, mais dis-donc ils ne doivent pas s’ennuyer !

Pour ceux qui se demandent comment cette série se place au niveau du royaume des séries tv, imaginez que c’est un Game of Thrones à la Maison Blanche, mais sans les marcheurs blancs, et les trois dragons sont réunis dans le personnage de Franck Underwood.

Les deux premières saisons montrent la montée au pouvoir de Franck Underwood puis nous le suivons dans son rôle de Vice Président (Hello Selina Meyer), puis de Président par intérim. Pour la 4, il essaie de reconquérir les Américains par le biais d’une élection en bonne et due forme. Les thèmes se rapprochent de l’actualité et on arrive à se poser des questions sur l’actualité contemporaine. A l’instar de Scandal, qui est également dans sa saison d’élection présidentielle, avec Mellie Grant vs Donal Trump Hollis Doyle. Je n’en dirai pas plus, sinon je me fais tuer…

IMG_0015

Nerve

 

IMG_0012Dans le flot de films de l’été, tous un peu médiocres ou sans intérêt, il y a des petits films qui attirent notre curiosité. Nerve est l’un d’entre eux. Le pitch ? Une jeune fille un peu timide s’inscrit sur un réseau social dont le but est de faire relever des défis à des inconnus pour leur faire gagner de l’argent et devenir célèbres.

Ce film traite vraiment de la génération Snapchat Instagram et de la confidentialité. Jusqu’où notre vie est-elle privée ? Car à l’heure des scandales informatiques sur la vie privée, ce film arrive à point nommé. Nerve est réalisé par Ariel Schulman et Henry Joost, à qui l’on doit le documentaire Catfish qui traite de l’usurpation d’identité sur le net afin de rencontrer des personnes.

Le film est frais et bien ficelé. On se demande par contre quels sont ces smartphones magiques qui arrivent à tenir toute une soirée en faisant des flux vidéos en direct. Je ne suis pas un grand fan d’Emma Roberts, mais je dois avouer que cette fois, ce rôle de jeune fille timide qui va se découvrir une âme de rebelle lui va très bien. Quant à Dave Franco, charmant comme à son habitude jouera le rôle du sauveur en moto, et bien sûr de love interest. Ne ratez pas la scène dans le grand magasin :p On retrouve également des têtes connues, notamment dans Orange is the New Black.