TIm BURton (my bDAY part 1)

Mes enfants, je vais commencer par vous parler de ma visite de New York. Il y a tellement à dire aussi… m’enfin commençons par le meilleur : ma journée d’anniversaire ! Qui s’est avérée être mémorable pour plusieurs raisons.

Tout d’abord et c’est sur cela que va se centrer mon premier post Carrie Bradshawien, la visite du musée MOMA (Museum of Modern Art). A priori cela ne m’intéressait pas plus que ça. Mais en fait à y regarder plus près, il y avait beaucoup énormément d’oeuvres que je connaissais sans même m’en rendre compte ! Par exemple, je ne sais pas moi, prenez cette oeuvre :
HAN Dali !

Et bien, figurez-vous qu’elle y est ! Pour les incultes. Bref et je n’étais pas au bout de mes peines ! Rappelez-vous l’image qui figure en haut de ce post ! Et bien figurez-vous qu’il y avait également ce jour là (en ce jour d’anniversaire) une putain d’ exposition Tim Burton. Et là, CHAPEAU BAS l’artiste, il y avait non seulement des esquisses de Monsieur Burton qui était bien sûr dessinateur chez Disney au début (©mamie). Donc les story-boards c’était pour sa poire mais à partir de là est sorti toute une folie créatrice qui franchement en mettrai plusieurs KO avec seulement un round !

Mais mazette de bordel à queue, il y avait aussi beaucoup d’accessoires qui avaient été utilisés pour ses films. Donc dans le désordre, les masques de Batman, la cape du Cavalier sans tête de Sleepy Hollow, et même les mannequins qui ont servi de modèle à l’ Étrange Noël de M. Jack ! Donc voilà une exposition de ouf ! Bien sûr vous pouvez vous y attendre, camera interdite donc aucun moyen de vous prouver que tout cela existait. Car il est vrai qu’en lisant ces quelques lignes, on pourrait se poser la question… Mais si, croyez-y !

Mais ce n’était pas fini. Cette première partie de journée d’anniversaire n’est pas finie. Et là vous allez me dire « mais qu’est-ce que tu vas nous raconter encore toi là hein ! », et bien figurez- vous qu’au détour de l’exposition William Kentridge on a croisé Lucy Liu , et bien sûr on ne l’a pas dérangée, franchement je me voyais pas la déranger en plein moment privé avec son mari ou je ne sais qui alors qu’elle était ici incognito. Mais c’était plutôt pour vous souligner ici comment New York et imprévisible ! Et je n’étais pas au bout de mes surprises !

Une réflexion sur “TIm BURton (my bDAY part 1)

  1. Ping : New York 2010 – AHENKAI.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s