Savages

SAVAGES

C’est l’histoire de jeunes et beaux trafiquants de drogue dans l’univers impitoyable de Salma Hayek.

On nous avait quand même vendu du rêve dans les magazines lorsqu’était évoqué le nouveau Oliver Stone. « C’est génial, plein d’action, de rebondissements, de violence ». Bon et bien à trop nous servir de la soupe, parfois ça écoeure ! C’est un peu le cas de ce film, qui est certes plutôt bon, mais pas non plus de quoi casser trois pattes à un canard.

Pauvre Taylor Kitsch, il est beau pourtant, mais purée il n’arrive pas à jouer dans un bon film qui marche. Déjà John Carter c’était plutôt le mauvais plan. S’en est suivi le remake ciné de la bataille navale Battleship. Mais bon, là il relève un peu le niveau car le film n’est pas si mauvais qu’un John Carter, mais c’est pas encore ça !

Bon, je me calme, le film est quand même agréable à regarder malgré quelques longueurs par ci- par là, pas de quoi s’alarmer. C’est aussi le fait que je n’aime pas spécialement Blake Lively qui me fait dire de telles horreurs sur le film. Cette nana est vraiment fade et joue toujours plus ou moins les mêmes rôles de conasses jeunes écervelées. Franchement, dans le film, elle ne sert encore une fois à rien. Merde quoi, tu es prise en otage et tu te permets de critiquer la bouffe qu’on te sert, alors qu’on pourrait te laisser crever de faim ! Meilleur choix d’actrice à l’avenir s’il vous plaît ! Salma Hayek par contre, est parfaite dans le rôle de la reine du cartel mexicain auquel ont affaire les meilleurs amis Ben & Nuts Chon.

Du côté des mâles, énorme performance de Benicio Del Toro comme d’habitude j’ai envie de dire ! Ce rôle d’homme de main totalement sadique et dérangé lui colle à merveille, comme s’il était né comme ça ! Après, on n’est vraiment pas déçu par le casting masculin et Taylor Kitsch et Aaron Taylor-Johnson sont plutôt bon et beaux. Franchement, mention particulière à Kick-Ass qui a bien fait ses devoirs, et on a hâte de le voir enfiler à nouveau le costume aux côtés de Jim Carey. Ceci est une autre histoire… En tout cas, leurs rôles de beach-boys trafiquants de drogue nous a bien rafraîchis tout en nous réchauffant…

Enfin, quelques longueurs dans ce film, mais bien évidemement on doit s’attendre à ce genre de choses venant du réalisateur d’Alexandre (2h50 au compteur !). Si je peux conclure, SAVAGES est un film correct, mais qui ne tient pas forcément ses promesses. En effet, même si violence est là, j’aurais attendu un peu plus… Et un peu moins de blabla de la Lively…

Ah oui, et si vous voulez voir le cul des acteurs principaux, vous pouvez foncer !