OUAT >> Saison 2 >> Part 1

ONCE UPON A TIME SAISON 2 PARTIE 1

S’il y a bien une série en ce moment qui me tient en haleine constamment, c’est bien Once Upon a Time. Après une première saison que vous autres gueux pouvez découvrir avec beaucoup d’émotion sur , je découvre la saison 2 sur  et je dois avouer que c’est plus que délicieux ! Tout est réuni pour faire vibrer encore plus cette année que la première saison ! Retour sur les 10 premiers épisodes de cette deuxième saison. Bien entendu il faut surligner le texter pour pouvoir y accéder ! Soyez raisonnables…!

Donc, ça y est, la magie est arrivée à Storybrooke et elle compte bien y rester ! On a pu imaginer qu’il y avait un agenda derrière ça de la part de Tracassin et bien sûr que… oui ! Déjà, le Chapelier a délivré Belle de sa cellule capitonnée que lui avait préparé Regina. Et c’est pour M. Gold que son coeur bat maintenant ! Beurk, je le trouve dégueulasse à tous les niveaux moi Tracassin, pas vous ? Bon sinon deux petites secondes sur le Chapelier. Il sert à quoi en fait ? Je n’ai pas vraiment tout compris car franchement il ne veut ni aider David à retourner dans la forêt enchantée, ni intervenir dans quoi que ce soit. Ce fut un semi love-interest pour Emma, puis plus rien ? What the ..? Il sert à quoi lui alors ?

Donc, Emma et Snow se retrouve piégées dans la forêt enchantée à cause de Regina et doivent faire face premièrement à Aurore et… Mulan (okay, encore une fois what the … ?) qui, suite au décès du Prince Phillipe, ou plutôt à son endormissement, pensent que les deux femmes venues d’une autre époque avec des vêtements étranges sont forcément les coupables. Et donc par la suite, elles finissent par découvrir qu’il y a plus dangereux encore: CORA ! Et oui, la mère de Regina et bel et bien la méchante de cette saison. Car franchement, Regina, dans sa quête de l’amour d’Henry s’est un peu ramollie et on peut voir qu’elle tient par tous les moyens cette saison à se faire racheter auprès du jeune homme. Acte d’amour ? Ou encore est-ce totalement calculé de la part de Regina, car après tout on ne sait pas 1) comment elle a fait pour obtenir la garde d’Henry (pourquoi elle plus qu’une autre, sachant que c’est une mère célibataire) 2)pourquoi elle tient tant à lui ? Pourquoi avoir voulu l’adopter lui ? Tout ça est très louche. Je pense qu’on doit s’attendre une fois de plus à des rebondissements, retournements de situation et j’en passe.

Pour ce qui est du Capitaine Crochet, je ne sais pas quoi en penser. L’année dernière c’était sur l’identité de August W. Booth / Pinocchio mais cette fois, c’est Hook qui intrigue. Oui, c’est un méchant, mais finalement jusqu’où ??

Un point beau gosse de la série ? Et bien, écouter je crie un gros YES pour le capitaine Crochet. Ils ont été nous en chercher un bien sexy. Mamma Mia, que j’aimerais m’accrocher à son crochet à celui là ! Oubliez Jack Sparrow… trop périmé ! Vive Capitaine Hook ! Et sinon, on avait aperçu le petit Gus, sympa le souriceau. Dommage qu’il finisse tué par le père de Daniel Meade Roi George… Dommage…

Ça n’empêche pas qu’on peut se rincer l’oeil !

 

Et enfin en bonus track, je vous ai réservé une photo du Shérif (alias Jamie Dornan) à l’époque où il faisait mannequin pour Calvin Klein… C’est pas pour rien que c’est l’ex de Keira Knightley ! Merci qui ?

Now Presenting : Once Upon a Time

ONCE UPON A TIME SAISON 1

Vous l’avez peut être découverte sur  depuis la fin de l’année dernière, Once Upon a Time a bel et bien débarqué en France ! Enfin diront certains. Et ce n’est pas pour rien que cette série a cartonné l’année dernière aux USA. Créée par des anciens de Lost, il faut bien dire que la série ne manque pas de complexité. Et cette fois, on n’est pas échoués dans une île mystérieuse, mais dans un village mystique qui renferme bien des secrets.

Il faut mettre en parallèle deux mondes dans cette série. Tout d’abord il y a le monde des contes de fées où chaque personnage, rendu célèbre au travers des divers contes et adaptations vit en harmonie. Chacun personnage semble donc se connaître et ont des relations amicales ou autre. Un beau jour, Regina, la méchante belle-mère de Blanche Neige jette un sort sur tous les habitants de ce Royaume. Ils sont voués à rester pour l’éternité dans notre monde (oui, vous avez bien entendu) sans jamais se rappeler de qui ils ont été. Oui mais ! Oui mais, c’était sans compter sur la prophétie de l’enfant de Blanche Neige et Prince Charmant qui reviendrait pour délivrer tout le monde de cette torpeur. Sans savoir encore de ce qui se tramait, Blanche-Neige envoie donc le bébé, la petite Emma dans un monde inconnu au travers d’une armoire magique (Narnia, sort de ce corps !).

On se retrouve donc dans notre monde, dans un village qui semble figé dans le temps: Storybroke (on pourrait le traduire par Conteville). Un jeune enfant, Henry, prend un bus pour Boston afin de retrouver sa vraie mère, Emma, et lui explique qu’elle doit venir à Storybroke pour tout remettre en ordre. Le croyant à moitié fou, Emma le suit et tombe nez à nez sur… Regina la maire de Storybroke et la mère adoptive du petit Henry. Prises de becs plus tard, Emma décide de rester un peu plus à Storybroke et MAGIE, l’horloge de la ville se remet doucement à fonctionner !

C’est là le point de départ de la série, qui est bien entendue produite par ABC, une filiale de Disney. On reconnaît bien entendu ET la pâte des scénaristes de Lost qui ont un goût certain pour les histoires compliquées et les retournements de situation ET la pâte conte de fées de Disney. Car, bien évidemment, le message est ici clair, l’espoir peut triompher des pires vilenies. On retrouve des visages familiers : celui de Jennifer Morrison, ancienne apprentie sorcière du Dr House. On retrouve également David Anders, célèbre pour avoir incarné Mr Sark dans ALIAS. Les histoires de OUAT sont plutôt bien ficelées et on se régale de retrouver nos contes de fées préférés et plus encore. Une série à regarder à tout prix sur le Replay, ou en achat direct sur iTunes !

 

Qui plus est, la série regorge de beaux gosses. Forcémment, ils n’allaient pas prendre des boudins pour incarner les princes charmants. On retrouve Mister Josh Dallas (1) (qui est en couverture du blog en ce moment) dans le rôle de David Nolan / Prince Charmant. On peut découvrir aussi Jamie Dornan (2) dans le rôle du Shérif de Storybroke ou Tim Phillipps (3) dans le rôle du Prince Thomas (le mari de Cendrillon quoi…). Alors, pas convaincus ??

Culte : Desperate Housewives Saison 3

DESPERATE HOUSEWIVES SAISON 3

C’était en 2006-2007 rappelez-vous ! La série que tout le monde avait sur les lèvres était de retour pour une troisième saison, après une seconde en demi teinte. AVOUONS LE !
Ici, on reprend du poil de la bête ! Il y a eu toute l’intrigue avec Orson, le nouveau petit fiancé de Bree Van de Kamp, qu’on a pu rencontrer dans la saison 2, et qui a renversé Mike Delfino à la fin de cette dernière ! Choc ! Pauvre Mike quand on y repense, il en aura vu des vertes et des pas mûres !

C’est là que les scénaristes ont bien fait leur boulot avec cette série, car tout au long de cette troisième saison, on n’arrive pas à se faire une idée concrète sur Orson. Gentil ou méchant ?? Et finalement, juste manipulé par sa femme Alma et sa mère diabolique, Gloria. D’ailleurs, triste information mais l’actrice qui interprétait Gloria est décédée en 2010. Arrêtons-nous un peu sur ce personnage d’ailleurs. Complètement pêtée du ciboulot, elle n’avait que pour dessein de rendre la vie de son fils impossible, car elle le blâme d’être responsable du suicide de son mari (et père d’Orson, vous suivez ?). C’était juste très drôle de voir la coupe de cheveux de Gloria qui faisait très Dallas ou Amour Gloire et Beauté. Puis, grossesse de Marcia Cross oblige, Bree tombe d’une échelle et part se reposer ! Surprise surprise ! C’est vrai qu’après avoir trouvé tous les subterfuges imaginables pour cacher son ventre (meuble dans le champ, Bree tenant un panier ou un vase…), il fallait bien un moment ou un autre que Marcia mette bas !

Du côté de Susan, Mike dans le coma, elle tombe amoureuse d’Ian, le voisin qui pleure le coma de sa femme Jen. Bon, c’était sympa mais on attendait quand même enfin le moment où Susan reviendrait vers Mike, après tout, c’est l’amour de sa vie, non ? Enfin, c’est ce que je pense moi, dîtes moi si vous pensez autrement ! Pas grand chose d’autre pour elle dans cette saison, c’est bien dommage, quand même ! De toute façon, le personnage de Susan a toujours été superflu à mes yeux !

Par contre, pour Edie Brit, on sent bien que les scénaristes ne savent plus quoi faire avec elle ! D’abord elle essaie de piquer Mike à Susan, profitant du comas du beau plombier et de son amnésie partielle. Elle parvient à lui faire croire que Susan se servait de lui et ne l’a jamais vraiment aimé, alors que c’est tout le contraire ! Franchement bien joué Miss Brit mais totalement dégueulasse ! Franchement, ça se fait pas… Puis elle le jette nonchalamment lorsque Mike est suspecté du meurte de Monique Pollier (on ne peut plus français comme nom, remarque !). Pas classe, mais en même temps, elle ne l’est pas ! Puis c’est au tour de Carlos de se faire alpaguer par la Edie, qui en fera son quatre heures quand son fils débarque sans crier gare dans sa vie. Carlos s’en occupe comme son fils, ce qui plaît beaucoup à Edie qui fera tout pour avoir un enfant de lui mais sans vraiment l’avoir. Vous suivez ?? Ben vous n’avez qu’à regarder ! Il y a quand même eu cette saison l’arrivée d’une bombe sexuelle, j’ai nommé le neveu d’Edie : Austin ! Et il va plutôt faire des ravages dans les demoiselles de Wysteria Lane, puisqu’il va faire chavirer le coeur de Julie Mayer, et engrosser Danielle Van de Tramp Kamp. C’est bien dommage quand même car ce canon est parti trop tôt… Maintenant, il faut le suivre dans le remake de Dallas, mais je ne suis pas sûr d’être prêt à franchir le pas ! Cependant, on peut également retrouver des anciens de Wysteria: Jesse Metcalfe (le torride John Rowland), mais aussi Brenda Strong (Mary-Alice tout simplement !)

 

Du côté de Lynette, c’est vraiment SA saison cette troisième saison ! Franchement, les talents d’actrice de Felicity Huffman n’étaient pas à discuter, mais là elle excelle dans son domaine ! Lynette doit tout faire déjà pour cohabiter avec l’ex amante de son mari, Norah, peste par excellence complètement dérangée elle aussi. Mais tout cela s’arrête par un Bang! dans le supermarché lorsque Carolyn Bigsby décide de prendre en otage les clients du supermarché que son mari tient… Et décide de tirer sur Norah ! Chapeau bas à Felicity qui nous livre ici une merveilleuse leçon d’acteur ! S’en suit l’obession de Tom pour ouvrir une pizzeria, la pseudo-romance de Lynette et Rick, qui prendra la relève de Tom pendant sa convalescence à la pizzeria, et enfin à la fin de la saison le Boom! de l’annonce du cancer de Lynette qui va encore donner de la profondeur au personnage dans la quatrième saison !

Pour terminer, Gabrielle, toujours fidèle a elle-même va essayer de se reconstruire, après le divorce avec Carlos. Mais ça ne sera pas si facile que ça ! Elle ressaiera de reprendre sa carrière de mannequin en vain… Puis tombera amoureux du Mad Men futur maire de Fairview, Victor Lang. Est-ce l’appât du pouvoir qui a attiré Gaby ? Mais finalement, elle reste toujours amoureuse de Carlos. Lui, c’est l’amour de sa vie à elle !