The Handmaid’s Tale

079058.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans cet univers. Dans un futur pas si lointain, la société a complètement changé. Devenue très totalitaire, les femmes peuvent occuper seulement trois positions. Epouses, Marthas ou Servantes. Nous suivons la vie de June, devenue Servante dans la maison du Gouverneur. Elle est ici pour enfanter, la femme du Gouverneur étant stérile. Limite du viol quoi…

L’ambiance de cette série est vraiment inquiétante, limite on s’y sent mal à l’aise. Mais passé cette ambiance, l’histoire est vraiment intéressante, nous n’avons que très peu d’informations au début. Elles vont être distillées au fur-et-à-mesure que la série avance dans ses 10 épisodes. Elizabeth Moss, que l’on a déjà vue dans Mad Men, est évidemment excellente, on voit très bien les émotions de cette actrice transparaitre. On retrouve également Joseph Fiennes (American Horror Story Saison 2), ou Max Minghella (The Social Network).

J’attends maintenant la saison 2 avec impatience, ayant très envie de connaître la suite, mais pas au point de vouloir lire les livres dont est issue la série 😆 Même si, apparement la suite n’est pas traitée dans les livres…