UnREAL

IMG_0016

Des amis m’ont dit du bien de cette série, et franchement, je n’ai pas été déçu. Pourtant diffusée sur le network américain Lifetime qui est plutôt bas de gamme, la série UnREAL est vraiment bonne ! Nous sommes plongés dans les coulisses de l’émission Everlasting, une sorte de Bachelor dans lequel un célibataire riche et sexy doit choisir parmi un flot de prétendantes.

Et ces nanas sont toutes plus disjonctées les unes que les autres. Mais les vraies malades de cette série sont les producteurs. Prêts à tout pour manipuler les petites écervelées, ils nous surprendront. Mais encore une fois, cette série nous fait ouvrir les yeux. Même si, bien évidemment, cette série est scénarisée et par conséquent éxagérée, force est de constater que rien n’est réel dans ce genre d’émission, comme L’amour est dans le pré ou même Tellement Vrai. Même si on s’en doutait inconsciemment, on peut se demander si toutes ces productions que l’on nous assène à longueur de journée ont une part de vérité.

Les nanas sont complètement manipulées et névrosées.

Le crédo de la productrice aux dents longues Quinn, c’est bien du show, du show , du show. Peu importe les conséquences et elles sont parfois mortelles. Je n’en dirai pas plus !
La première saison était excellente, la seconde un peu moins bonne, car le show est un peu tombé dans le propre piège que tend la série: du sensationnel, mais parfois c’est un peu trop. La deuxième saison accueille en effet le premier Bachelor black. Et la série va donc traiter du racisme, de la violence policière même (!).

Et pour terminer, voici la touche sexy de cette série: Josh Kelly, vu précédemment dans Transformers. Même s’il s’est empâté dans la saison 2, on espère qu’il retrouvera la forme dans la saison 3 !!