Now Presenting : Once Upon a Time

ONCE UPON A TIME SAISON 1

Vous l’avez peut être découverte sur  depuis la fin de l’année dernière, Once Upon a Time a bel et bien débarqué en France ! Enfin diront certains. Et ce n’est pas pour rien que cette série a cartonné l’année dernière aux USA. Créée par des anciens de Lost, il faut bien dire que la série ne manque pas de complexité. Et cette fois, on n’est pas échoués dans une île mystérieuse, mais dans un village mystique qui renferme bien des secrets.

Il faut mettre en parallèle deux mondes dans cette série. Tout d’abord il y a le monde des contes de fées où chaque personnage, rendu célèbre au travers des divers contes et adaptations vit en harmonie. Chacun personnage semble donc se connaître et ont des relations amicales ou autre. Un beau jour, Regina, la méchante belle-mère de Blanche Neige jette un sort sur tous les habitants de ce Royaume. Ils sont voués à rester pour l’éternité dans notre monde (oui, vous avez bien entendu) sans jamais se rappeler de qui ils ont été. Oui mais ! Oui mais, c’était sans compter sur la prophétie de l’enfant de Blanche Neige et Prince Charmant qui reviendrait pour délivrer tout le monde de cette torpeur. Sans savoir encore de ce qui se tramait, Blanche-Neige envoie donc le bébé, la petite Emma dans un monde inconnu au travers d’une armoire magique (Narnia, sort de ce corps !).

On se retrouve donc dans notre monde, dans un village qui semble figé dans le temps: Storybroke (on pourrait le traduire par Conteville). Un jeune enfant, Henry, prend un bus pour Boston afin de retrouver sa vraie mère, Emma, et lui explique qu’elle doit venir à Storybroke pour tout remettre en ordre. Le croyant à moitié fou, Emma le suit et tombe nez à nez sur… Regina la maire de Storybroke et la mère adoptive du petit Henry. Prises de becs plus tard, Emma décide de rester un peu plus à Storybroke et MAGIE, l’horloge de la ville se remet doucement à fonctionner !

C’est là le point de départ de la série, qui est bien entendue produite par ABC, une filiale de Disney. On reconnaît bien entendu ET la pâte des scénaristes de Lost qui ont un goût certain pour les histoires compliquées et les retournements de situation ET la pâte conte de fées de Disney. Car, bien évidemment, le message est ici clair, l’espoir peut triompher des pires vilenies. On retrouve des visages familiers : celui de Jennifer Morrison, ancienne apprentie sorcière du Dr House. On retrouve également David Anders, célèbre pour avoir incarné Mr Sark dans ALIAS. Les histoires de OUAT sont plutôt bien ficelées et on se régale de retrouver nos contes de fées préférés et plus encore. Une série à regarder à tout prix sur le Replay, ou en achat direct sur iTunes !

 

Qui plus est, la série regorge de beaux gosses. Forcémment, ils n’allaient pas prendre des boudins pour incarner les princes charmants. On retrouve Mister Josh Dallas (1) (qui est en couverture du blog en ce moment) dans le rôle de David Nolan / Prince Charmant. On peut découvrir aussi Jamie Dornan (2) dans le rôle du Shérif de Storybroke ou Tim Phillipps (3) dans le rôle du Prince Thomas (le mari de Cendrillon quoi…). Alors, pas convaincus ??