Looper

LOOPER

C’est l’histoire d’un thriller bouclé de main de maître…

J’en ai parlé précédemment, vu que Monsieur Gordon Levitt est l’icône de ce blog. Et c’est non moins sans fierté que je vous annonce que désormais Looper fait partie d’un de mes films préférés ! J’ai vraiment adoré du début à la fin. Ce côté futuriste totalement dépravé, qui avait été abordé dans In Time avec Justin Timberlake mais qui avait mal tourné au final. Il y a cette histoire un peu compliquée à la Inception (film interprété par Gordon Levitt… Coïncidence ?), avec des retours vers le futur, des retours en avant. Bon, c’est pas aussi compliqué qu’Inception, mais il faut quand même s’accrocher un peu pour comprendre.

On résume vite fait ? Un tueur à gage un peu spécial qu’on appelle Looper a pour mission de tuer de parfaits inconnus tombés dans le passé depuis le futur. Tout va bien, jusqu’à ce que la machine si bien huilée s’enraille depuis le futur, sous la coupe d’un certain nouveau boss. Le futur Joe (Levitt) est envoyé pour le détruire. Que va faire Joe ?? À suivre actuellement au cinéma, et je vous conseille d’y aller sans tarder.

De bonnes performances sont au rendez-vous, Bruce Willis toujours aussi efficace dans les rôles d’action, Gordon Levitt grimé en Willis jeune est lui aussi très convainquant et on l’apprécie un peu plus que dans Premium Rush qui m’avait un peu déçu. La couleur de ses yeux vous troublera tout au long du film, par ailleurs ! Emily Blunt quant à elle fournie une prestation honorable mais est plutôt éclipsée dans ce rôle quasi-secondaire.

Il ne reste plus qu’à attendre LINCOLN… pour avoir notre prochaine dose de Joseph !