The Dark Knight Rises

THE DARK KNIGHT RISES

C’est l’histoire de la fin d’une trilogie sans faute !

L’heure est venue ! Le soulèvement aura bien lieu. Dans un Gotham post-apocaliptique, 8 ans après les méfaits du Joker, nous retrouvons Batman et franchement, il faut aller voir coûte que coûte ce film cet été ! Portez-vous pâle, c’est pas grave ça en vaut la peine ! Préférez la projection en IMAX pour ceux qui ont la chance d’en avoir un à portée, sinon tant pis ! En tout cas, point de 3D dans ce film, et on en remercie Christopher Nolan ! Deux heures quarante qui filent comme le temps et nous en donne pour notre 4€ de supplément IMAX (oui en passant, ils se font pas chier Gaumont pour ce supplément à l’abonnement, comme si on ne payait pas assez cher !). Des explosions à la centaine dans le style de Avengers, des scènes héroïques en veux-tu en voilà ! C’est pour cela qu’on aime Batman !

Le méchant Baneinterprété par le méconaissable Tom Hardy remplit bien son cahier des charges, mais est loin de l’interprétation magistrale d’Heath Ledger dans le précédent volet. Cependant tout le mystère autour de ce personnage est gardé tout au long du film jusqu’au dénouement magistral ! Je ne vous en dit pas plus, mais tout le monde est resté bluffé par ce moment ! On pourra également repérer des têtes connues dans cet opus. En effet, Catwoman est de la partie et fait oublier le navet éponyme avec la pauvre Hale BerryAnne Hathaway vise ici l’Oscar et c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter ! Son interprétation ambiguë du personnage est complètement délicieuse et nous fait presque (je dis bien presque !) oublier Michelle Pfeiffer. L’interprétation sans faute de Michael Cainefidèle au poste est aussi somptueuse et enfin donne un peu de profondeur à Alfred. Il a réussi à me faire pleurer le bougre ! Pour finir, Gary Oldmanimpeccable en Commissaire Gordon, comme d’habitude. Je n’ai oublié personne je pense… Marion Cotillard ?
Enfin, on découvre de nouveaux personnages, tels que Blake, interprété par le très charmant Joseph Gordon-Levitt (cf article précédent) qui partage beaucoup plus de choses avec Bruce Wayne qu’on ne peut le percevoir à première vue ! Ce rôle de flc-flic justicier lui va à merveille !

  

Ce que je regrette un peu, mais peut être que je me trompe, c’est que certains personnages mythiques sont survolés, et ce dans les deux derniers opus, vous ne trouvez pas ? Je parle de Harvey Dent / Double Face dont on aperçoit un tout petit peu le personnage diabolique dans The Dark Knight. Je parle dans cet opus de Catwoman qui est trop peu exploitée bien que brillamment interprétée ! C’est dommage, mais c’est vrai qu’on ne va pas non plus en faire une sitcom, les meilleures blagues sont aussi les plus courtes ! Bon, pour lire la suite, il faut surligner pour ne pas gâcher la surprise à ceux qui ne l’ont pas encore vue ! Je parle de la fin du film !

Franchement, je m’attendais à ce genre de situation quand tout le monde parlait de « ah non je te raconte pas la fin, tu vas me tuer sinon » ! Je me doutais plus ou moins que Batman allait mourir (oui, je l’ai bien vu jusqu’à la fin !) ou tout du moins aux yeux du public ! Mais je trouve que Nolan a laissé une fin ouverte, même si lui a conclu sa saga Batman. Car on voit bien à la fin que le petit Blake, orphelin comme Bruce Wayne et défenseur des enfants dans le bus, est bel et bien le petit Robin, allié de Batman. Donc ça veut bien dire que Batman reviendrait quelques années plus tard aux côtés de son acolyte de toujours. Après tout, Marvel a fait ses armes avec Avengers, il faut bien que DC Comics tienne le coup !