Chronicle

CHRONICLE

Un petit film sympa et bien foutu, c’est bien celui-là. Même si la formule est super éventée et la manière de filmée déjà vue mille et une fois, on ne s’y ennuie pas. Je dois avouer que le format d’une heure vingt-quatre est plutôt bien trouvé, car plus long aurait été trop.

En résumé, trois potes découvrent un espèce d’astéroïde dans une grotte et se retrouvent par la suite affublés de supers-pouvoirs de télékinésie. Mon Dieu, ça ne s’est jamais fait auparavant ! Le tout est filmé par le personnage principal, Andrew, comme une sorte de documentaire avec sa caméra Canon HDD machin chose. Cloverfield ? Projet Blair Witch ? Rec ? Toujours rien ? Les mêmes bugs de caméra quand ça s’emballe, les mêmes mouvements saccadés qui vous font recracher votre repas si jamais vous avez le mal de mer.

Bon ok sinon mis-à-part les ressemblances point du vue du choix de filming, le film est bourré d’effets spéciaux plutôt réussis, surtout les scènes finales de combat sont vraiment bonnes. Perso, dans Charmed, c’était le pouvoir des trois sorcières que je préférais, celui de Prue ! Bon sinon, des acteurs sortis de nulle-part nous font passer un bon moment. Cela prouve qu’il n’y a pas forcément besoin d’avoir des acteurs mondialement connus pour que le film soit gage de qualité. Dernière en date à avoir payé de sa personne: Meryl Streep (cf La Dame de Fer). Mention spéciale à l’acteur Dans Dehann à qui le pouvoir monte à la tête dans le film et qui le retranscrit plutôt de manière intéressante.

Bref, un film très bien mené et bourré d’effets spéciaux et un peu plus intelligent que Transformers (quoique…).