Millenium : Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes

MILLENIUM : LES HOMMES QUI N’AIMAIENT PAS LES FEMMES
de David Fincher

Comme d’habitude, les Américains vous diront qu’ils ne font pas exprès de faire des remakes de films déjà existant et déjà sortis il y a moins de 10 ans. Mais pourtant, Millenium ne fait pas exception à la règle. D’ailleurs, le titre US (« The Girl with the Dragon Tatoo ») ne mentionne donc pas la trilogie littéraire duquel il est extrait. Mais pourtant les faits sont là.

Passons ce détail, ce film est vraiment bon, à l’image d’un Social Network qui rencontrerait le côté sombre de Fight Club. Millenium c’est avant tout donc une enquête policière. C’est Lisbeth Salander, l’héroïne, déconnectée de la vie, des relations humaines mais foutrement douée. Douée en informatique, douée en réflexions, et en recherche. C’est plutôt hallucinant au début du film de voir le rapport qu’elle a pondu sur le journaliste Mikael Blomkvist. Cette fille c’est la personne qu’on aimerait tous être, vous ne trouvez pas ?? Ultra intelligente et qui se fout de toutes convenances sociales.

Millenium, c’est aussi Daniel Craig, ultra sexy. C’est pas compliqué c’est l’homme parfait, viril et vraiment très beau… Le duo qu’il forme avec Rooney Mara est tout simplement excellent. Electrique et plutôt atypique. Le rythme du film vous entrainera et vous donnera parfois quelques sueurs froides. Il y a quelques longueurs il faut avouer, mais sinon on ne croirait pas que c’est un David Fincher !

Millenium, c’est aussi la musique de Trent Reznor et Atticus Ross. Leur son est tout simplement vraiment bon et vous transportera dans l’univers sombre du film. C’est pas pour rien qu’ils ont remporté l’Oscar l’année dernière pour Social Network! Cette fois, la BO fait totalement écho, comme une suite logique, de leur premier album. La première chanson donne le ton, et le générique d’ouverture, dans le style James Bondien (plus trash hein, on est loin des filles se trémoussant…) est très bien construit. Conçu par Tim Miller, cette séquence représente Lisbeth et son histoire, ses peurs, ses démons et tout ça sur fond d’informatique. Efficace et qui fera sûrement parler de lui, ce film est une des bonnes surprises de 2012.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s