Hugo Cabret

HUGO CABRET de Martin Scorsese

Je suis sorti hier de Hugo Cabret avec une opinion mitigée. En fait, je trouve que ce film est plutôt bipolaire. Une première partie plutôt ennuyante, mais la deuxième partie est tout simplement magique. En effet, même si on est habitués au rythme longuet de Scorsese (Shutter Island, bien qu’excellent avait quelques longueurs. Gangs of New York est trois fois trop long), mais là franchement tout met trop de temps à s’enclencher. Les personnages sont bien en place mais ne font rien de particulier. Le petit Hugo, est plutôt agaçant et trop mystérieux pour qu’on s’intéresse à lui tout de suite. Egalement le rôle de Sasha Baron Cohen est vraiment inintéressant et pas comique pour un sou.

Par contre, à partir de la seconde partie, lorsque l’automate se met en marche, et que toute la trame de George Mélies se déploie, on respire, on se réveille, et on peut se mettre à rêver. Parce que franchement, cet homme est décrit comme le Walt Disney du début du XXème siècle. Le rêveur qui a permis de mettre concrètement sur la pellicule ses pensées et ses rêves. L’histoire est vraiment bien racontée et la mise en scène est excellente. De très beaux décors sont aussi au rendez-vous. Le petit Cabret qui vit dans l’horlogerie de la gare. On peut retrouver aussi une petite partie du casting d’Harry Potter: Frances de la Tour (Madame Olympe Maxime) et Richard Griffiths (Vernon Dursley). Rien que d’y penser, ça fait rêver !

Une réflexion sur “Hugo Cabret

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s