Tyler Shields

Je vous propose aujourd’hui de découvrir un artiste extraordinaire, Tyler Shields. Photographe, réalisateur, cet artiste a tout du grand, il est même réputé pour être appelé le photographe préféré d’Hollywood. Il a dressé le portrait d’énormément de célébrités. Saurez-vous toutes les reconnaître ??

Plus d’infos sur Tyler Shields.Com

Weeds S5 et 6

WEEDS SAISONS 5 et 6

Je viens de dévorer finir les saisons 5 et 6 de Weeds, je dois dire que cette série a le don d’être addictive, comme les plantes qu’elle est sensée représenter, mais également qu’elle part dans tous les sens, comme de la mauvaise herbe, et c’est ça qu’on aime ! Nancy au pays des emmerdes, dans la suite de ce post. Sinon, si vous ne connaissez pas, il suffit de lire plus bas le petit descriptif que j’avais fait l’année dernière. Bon sinon, vous suivez ce lien.

Voilà, on nous avait laissé dans la saison 4 avec cette petite bombe scénaristique entre les mains : Nancy était tombée enceinte du patron de la mafia mexicaine, Esteban Reyes. Bam, Nancy a la protection de ce dernier, un doute cela dit sur la suite des évènements après la naissance du petit. Il faut donc trouver une alternative. Mais bon, Esteban tombe amoureux de la belle Nancy, pire qu’une plante vénéneuse. Mais ce n’est pas du goût de Pilar, la principale personne qui a investi dans la campagne électorale d’Esteban… Il demande Nancy en mariage avant de se rétracter. C’en est trop pour Nancy, et c’est lors d’une ultime confrontation entre les deux que… le fils cadet de Nancy, Shane, assomme Pilar qui meurt dans la piscine… Et là c’est le moment de déguerpir, et que la saison 6 commence. Que du bonheur de les voir déguerpir et se perdre dans les méandres de l’Amérique centrale, retardée…

Les seconds rôles sont vraiment très bons également. Entre Andy, l’oncle immoral au maximum mais loyal comme pas possible envers Nancy et sa progéniture, qui comptera une personne de plus au milieu de la cinquième saison. Les enfants Botwin, Shane le plus jeune, mais également le plus perturbé qui a été entraîné malgré lui dans ce haricot magique, ou même Silas complètement paumé qui va essayer de se ré-inventer plusieurs fois. En passant du stade d’étudiant à la fac, garçon d’étage lisant en sous-vêtements pour de vieux pervers ou en fils surgissant de nulle part face à son père fraîchement découvert. Et oui, Silas Botwin n’est pas le fils de Nancy et Judas Botwin, mais d’un ancien amour de lycée… Choc, pour le jeune homme qui s’est toujours senti à l’écart: moins intelligent que Shane et moins doué en affaires que Nancy… À voir comment ça évolue dans la saison 7.

Parlons vite fait de Nancy, elle en aura vu de toutes les couleurs ces deux saisons. De femme de mafioso entourée de gardes du corps mexicains tous plus improbables les uns que les autres, en passant par femme de chambre trafiquante de drogue à la petite semaine en récupérant du hach à partir des déchets de cultivateurs bio de chanvre… Elle a été poursuivie à plusieurs reprises, s’est vue enlever son fils Shane, couché avec un barman plus que sexy. Que dis-je encore ? Ah oui, elle fini la saison 6 se dénonçant publiquement comme étant la meurtrière de Pilar (voir plus haut). La voilà dans de beaux draps !

Celia, on la voit vite fait dans la saison 5 en vendeuse de cosmétiques pourris, reconvertie en dealeuse dans du fard à paupières. Dommage car ce personnage est tout simplement excellent. Juste avant ça, elle s’était faite enlevée par sa plus grande fille et son nouveau mec (qui n’est autre que Kevin Alejandro, le Jesus de True Blood) pour finalement reprendre le contrôle, et saouler le pauvre Rudolfo qui va la congédier… Celia Hodes est un personnage plein de ressources, espérons qu’elle sera de retour dans la saison 7. Doug aussi, même s’il essaie apparemment de reconquérir sa femme, qui s’est remariée entre temps, et ses enfants qui semblent ne pas le connaître.

Allez, je vous laisse, je vais entamer le septième paquet de beuh, heu de Weeds.